Agent de sécurité
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Agent de sécurité : tout savoir sur la profession

Agent de sécurité : tout savoir sur la profession


Le métier d’agent de sécurité regroupe de nombreuses spécialités. Cette série d’articles fait le point sur cette profession trop souvent méconnue.

Vigile ou agent de sécurité ?

La notion de « vigile » apparaît sous la Rome antique, lorsque l’empereur Auguste crée un corps spécialisé chargé d’une mission de police nocturne et de lutte contre les incendies : Le corps des vigiles urbains. Le terme vigile est donc entré très tôt dans le langage commun, et l’on constate qu’il est encore fréquemment utilisé de nos jours, notamment par les medias.

Communément associé à une image plutôt négative, issue d’une époque où tout un chacun pouvait prétendre rejoindre les rangs de la profession, le « vigile » a progressivement évolué vers l’agent de sécurité sous l’influence notable des acteurs de la profession (entreprises de sécurité privée, syndicats) et de l’Etat français qui a mis en place des évolutions légales et réglementaires et créé le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps).

Professionnalisation et spécialisation

Désormais largement professionnalisés et régulièrement contrôlés, les métiers de sécurité sont aujourd’hui reconnus pour leur utilité, ainsi que pour la compétence et l’efficacité de leurs personnels.

Au-delà de la formation initiale obligatoire, les agents de sécurité sont aussi formés aux spécificités des sites sur lesquels ils exercent. On les rencontre aujourd’hui dans tous les secteurs d’activité ; au sein des aéroports, de grands groupes industriels (notamment les sites classés Seveso), dans le secteur tertiaire (immeubles de grande hauteur, parc d’attraction, banques, théâtres, magasins, etc.), ou encore lors d’événements culturels ou sportifs.

Lors de l’Euro 2016, on a pu constater l’implication de quelques 12 000 agents de sécurité mobilisés à travers le pays, et chacun se souvient de l’action de cet agent de sécurité qui en refoulant l’un des trois terroristes au Stade de France a évité un drame d’envergure.

Agent de sécurité événementielle

Agent de sécurité événementielle

Qualités requises

La première qualité requise pour exercer le métier d’agent de sécurité est l’intégrité. Chaque agent de sécurité privée se doit de faire preuve d’une éthique sans faille et d’une honnêteté à toute épreuve.

Le sens de l’observation et la réactivité sont aussi des qualités essentielles. L’attention portée aux détails de son environnement de travail permet régulièrement l’interpellation d’individus mal intentionnés par les services de police. Comportements suspects, changements inhabituels, …  doivent être détectés rapidement afin d’agir efficacement.

Enfin, l’empathie et la capacité à rester maître de soi sont également requis, notamment dans des situations d’agressivité potentielle. Une formation spécifique à la gestion de l’agressivité a d’ailleurs été élaborée pour aider les agents de sécurité à comprendre ses mécanismes, et à les désamorcer.

Rôle de l’agent de sécurité

L’agent de sécurité a pour rôle essentiel de protéger les personnes et les biens. Cette tâche recouvre à la fois les notions générales de sûreté (prévention des actes de malveillance) et de sécurité (prévention des événements à caractère accidentel, impliquant notamment l’intervention de premiers secours, et la lutte contre l’incendie).

Il est également le garant de la bonne application des règles de sûreté et de sécurité sur le site dont il assure la surveillance (consignes, protocole de sécurité, etc.)

On prête parfois à l’agent de sécurité un rôle d’accueil : c’est une grossière erreur. La loi [1] établit en effet clairement que l’exercice des métiers de sécurité privée se doit d’être exclusif. Le non respect de cette obligation entraîne les sanctions légales prévues pour le prêt illicite de main-d'œuvre ou le délit de marchandage (si préjudice au salarié impliqué).

Dans ce contexte, le principe de coresponsabilité du donneur d’ordre (l’entreprise par exemple) vis-à-vis des pratiques illégales de son prestataire de sécurité a été réaffirmé par les pouvoirs publics. Les entreprises de sécurité privée, tout comme les donneurs d’ordre, sont désormais sensibilisés aux sanctions pénales encourues par ceux qui tenteraient de s’affranchir de leurs obligations sociales et/ou fiscales.

Il est donc strictement interdit pour un agent de sécurité d’effectuer la moindre action sortant du cadre pour lequel il est employé. 

[1] Articles L. 612-2 et L. 622-2 du Code de la sécurité intérieure (CSI)

Agent de sécurité, un métier d’avenir

Au delà du rôle conventionnel aujourd’hui attribué à l’agent de sécurité, il est probable qu’à l’avenir, lui soient progressivement confiées des tâches complémentaires à celles des forces de police, comme c’est déjà le cas dans le domaine de la sûreté aéroportuaire. Quelle que soit la teneur de ces futures missions, il ne fait aucun doute que ce métier est appelé à évoluer, et que pour l’heure, les agents de sécurité participent déjà activement à la coproduction de sécurité en étroite collaboration avec les pouvoirs publics.

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.