Impact économique d'une interruption d'activité
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. L'impact économique d'une interruption d'activité

L'impact économique d'une interruption d'activité


Allianz Global Corporate & Specialty publie une étude détaillée portant sur les causes et les conséquences des interruptions d’activité dans le monde entre 2010 et 2014.

Les interruptions d’activité sont davantage liées à des facteurs techniques ou humains qu’à des catastrophes naturelles.

C’est le constat dressé par Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), la branche responsabilité civile professionnelle des entreprises du groupe Allianz.

Entre 2010 et 2014, AGCS a analysé 1 658 dossiers d’interruption d’activité dans 68 pays différents et livre aujourd’hui ses conclusions à travers un rapport intitulé Global Claims Review 2015 : Business Interruption In Focus (Étude globale des déclarations 2015 : le point sur les interruptions d’activités).

Les secteurs les plus touchés par l’interruption d’activité

L’étude d’AGCS analyse les secteurs économiques ayant déposé le plus de demandes d’indemnisation supérieures à 20 000 dollars.

65 % des trois milliards de dollars payés en indemnités entre 2010 et 2014 ont été versés à l’industrie de produits manufacturés.

  1. Industrie produits manufacturés : 65 % des indemnités
  2. Énergie : 16 %
  3. Ingénierie : 8 %
  4. Divertissement : 5 %
  5. PME-PMI : 4 %
  6. Autre : 2 %

En revanche, ce sont les petites et moyennes entreprises qui ont déposé le plus de demandes (33 %), suivies par les entreprises de l’industrie de produits manufacturés.

  1. PMI-PME : 33 % des demandes
  2. Industrie produits manufacturés : 30 %
  3. Divertissement : 18 %
  4. Ingénierie : 9 %
  5. Énergie : 4 %
  6. Autres : 6 %

Les 10 principales causes d’interruption d’activité

Sur les cinq années couvertes par le rapport, les incendies et les explosions sont responsables de 59 % des demandes d’indemnisation.

AGCS explique d’ailleurs que 88 % des pertes financières dues aux interruptions d’activités sont dues à des catastrophes autres que naturelles.

  1. Incendie et explosion : 59 %
  2. Tempête : 6 %
  3. Défaillance mécanique : 5 %
  4. Erreur de conception : 5 %
  5. Grève, émeute, vandalisme : 4 %
  6. Défaillance d’un membre du tournage  : 3 %
  7. Inondation : 3 %
  8. Effondrement : 3 %
  9. Erreur humaine/erreur de pilotage : 2 %
  10. Coupure de courant : 2 %

Conseils pour éviter les interruptions d’activités

Au cours des trois dernières années, l’interruption d’activité et la rupture de la chaîne logistique arrivent en tête des risques identifiés par les risk managers et les responsables d’assurances des entreprises de 40 pays.

Bien que les chaînes logistiques actuelles soient plus flexibles et mieux rationalisées que par le passé, elles sont également plus vulnérables à l’instabilité.

Or, de nombreuses entreprises internationales n’ont pas encore intégré de plan de continuité dans la gestion des risques pesant sur leur chaîne logistique.

AGCS invite donc les entreprises à passer en revue leur process de production. Une analyse détaillée des risques peut les aider à mettre en place les réponses nécessaires et à les intégrer dans leur plan de continuité.

Les pertes financières liées aux interruptions d’activité ont coûté près de trois milliards de dollars entre 2010 et 2014.

Gestion des risques


Pour en savoir plus ou être accompagné dans l’analyse et la gestion de vos risques dans votre entreprise

Contactez-nous

Source : Rapport Global Claims Review 2015 : Business Interruption In Focus d’Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS).

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.