Food defense
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Le Food defense ou comment protéger les produits alimentaires contre les actes de malveillance

Le Food defense ou comment protéger les produits alimentaires contre les actes de malveillance


Le Food defense - défense alimentaire en français – regroupe les actions mises en œuvre pour protéger les produits alimentaires contre la contamination intentionnelle. Securitas propose des services de sûreté qui répondent à ce type de risques.

C’est suite aux attentats du 11 septembre 2001, puis dans un contexte de risque terroriste avéré que le concept de Food defense est né aux Etats-Unis. La menace d’attaques potentielles sur la chaîne alimentaire a poussé les américains à se préparer à tout type de contamination intentionnelle via des agents chimiques, biologiques ou radiologiques et à élaborer une démarche qui la protège, par des moyens techniques, humains ou organisationnels.

Cette notion d’intentionnalité de la contamination est primordiale, car elle différencie le Food defense du Food safety qui concerne les contaminations accidentelles, souvent liées à des aléas survenus lors de la fabrication du produit. La contamination des laits infantiles Lactalis, en 2017, est un exemple d’accident lié au Food safety.

Le Food defense, c’est parfois faire face à l’inimaginable

« Le Food defense dépend essentiellement du domaine de la sûreté, rappelle Alain Foucault, Client excellence manager chez Securitas. La menace n’est pas celle d’un accident mais bien d’un acte malveillant, provoqué intentionnellement avec des motivations diverses.»

On distingue deux types d’attaquants potentiels : il peut d’abord s’agir de personnes internes à une entreprise agro-alimentaire.
Un salarié souhaitant se venger d’une injustice peut saboter des produits afin de nuire à la réputation de son entreprise : « En 2014, une employée mécontente avait ainsi placé des vis et des boulons dans des boites de chocolats d’une usine du sud de la France », raconte Alain Foucault.

L’attaque peut également venir de l’extérieur, motivée par des revendications politiques ou idéologiques, en menant par exemple un chantage à la contamination avec une exigence de rançon.

« Il est ardu de prévoir ce qu’un être humain malveillant peut élaborer comme plan, prévenir un risque incendie est souvent bien plus simple. Dans le domaine de la sûreté, nous sommes parfois confrontés à l’inimaginable », constate Alain Foucault.

Une solution de sûreté intégrant le Food defense

Dans ces conditions, comment une entreprise agro-alimentaire peut-elle se prémunir et anticiper les risques liés au Food defense ?

« Tout commence par une analyse des risques, affirme Alain Foucault. Quand nos équipes interviennent sur ces questions, elles partent d’une solution de sûreté en proposant un axe Food defense, si l’entreprise appartient au secteur agro-alimentaire. Au cours de cette inspection, les vulnérabilités identifiées sont intégrées dans l’outil d’identification et d’évaluation des risques pour les entreprises, développé par Securitas », poursuit Alain Foucault.

Un plan d’actions de Food defense

L’entreprise doit établir un plan d’actions obligatoires de Food defense.
Il se déroule en plusieurs étapes : d’abord évaluer les vulnérabilités de la chaîne de fabrication afin d’identifier les zones les plus à risque et de sécuriser les produits dans la chaîne de production. Les mesures pour sécuriser la chaîne dans son ensemble sont alors mises en place. En troisième lieu, il convient d’envisager les scénarios à suivre si la crise survient malgré tout. Enfin, l’organisation du suivi des mises à jour, et des améliorations à apporter au plan Food defense sont indispensables. « Securitas est en mesure d’intervenir à chacune de ces étapes, par le biais de l’analyse des risques », précise Alain Foucault. « Lors d’une visite, un client - une usine produisant des nuggets - nous expliquait que des caméras de vidéosurveillance ont été installées pour gérer les risques liés au Food defense. En échangeant avec lui, il n’avait pas réalisé que les agents de sécurité, effectuant les circuits de vérification sur le site, pouvaient également intervenir dans le cadre d’une protection Food defense, dans les zones vulnérables identifiées ».

Les moyens pour sécuriser les produits alimentaires

Différents dispositifs, utilisés dans le domaine de la sûreté, sont déployés pour protéger les zones liées au Food defense.

« Le contrôle d’accès permet de vérifier qu’aucune personne non autorisée ne pénètre sur le site, ou ne s’y retrouve à un moment où il ne devrait pas y être, explique Alain Foucault. Des systèmes de détection intrusion et de vidéosurveillance peuvent compléter efficacement cette solution. »

Pour mener à bien ce type de mission, Securitas travaille en collaboration avec un responsable Food defense, mandaté par la direction de l’entreprise. Il peut s’agir du responsable sûreté, avec lequel notre équipe travaille sur les missions de sûreté, mais cela peut aussi être le responsable qualité, qui connaît bien la chaîne de production et saura apporter son expertise pour veiller à la sécurisation de la production alimentaire.

La spécificité de la protection de type Food defense est une occasion de plus pour Securitas de démontrer sa capacité à utiliser son savoir-faire pour apporter des solutions adaptées aux risques de chaque client.

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.