Sécurité des grands événements publics
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Terrorisme : quelles évolutions pour la sécurité des grands événements publics ?

Terrorisme : quelles évolutions pour la sécurité des grands événements publics ?


La vague d’attentats qui frappe la France depuis 2015 a sensiblement fait évoluer la sécurité des événements publics. Retour sur les modifications sécuritaires.

Violemment touchée par la menace terroriste depuis 2015, la France a modifié son approche de la sécurité des événements.

L’attentat ayant frappé le Bataclan et les spectateurs du feu d’artifice du 14-Juillet à Nice en 2016 ont, plus spécifiquement, bouleversé l’opinion publique et amené une prise de conscience collective sur la teneur du danger.

Si les précautions d'usage ne sont pas intrinsèquement modifiées, elles sont désormais nettement plus orientées, notamment en ce qui concerne la sûreté des lieux à protéger.

La théorie progresse

Il y a d’abord eu les différents guides de bonnes pratiques « vigilance attentat : les bons réflexes ». Ces derniers, édités par les services du gouvernement, sont à destination des organisateurs de rassemblements ou festivals culturels, et autres dirigeants de salles de spectacles.

Si ces guides n’ont pas créé de nouvelles obligations juridiques, ils donnent en revanche des conseils d’ordre général. De l’anticipation (mise en place de partenariats avec les forces de l’ordre, actions de formation, analyse de la menace, mises en situation…) à la réaction (qui alerter ?, faut-il privilégier une solution de repli ou d’évacuation ?…), ces guides délivrent les pistes essentielles à explorer pour améliorer la sécurité d’un événement public.

En avril 2017, le ministère de l’Intérieur a publié le guide « gérer la sûreté et la sécurité des événements et sites culturels ». Si le choix de l’ordre des mots ne laisse plus de place au doute quant aux priorités affichées par le gouvernement, l’épaisseur du guide non plus : près de 170 pages élaborées sous l’égide du secrétariat national de la Défense et de la sécurité nationale proposent méthodes, fiches techniques, auto-évaluations et Vade Mecum. L’information se veut dorénavant exhaustive.

En pratique, les mesures évoluent

Auparavant réservés aux aéroports, les contrôles de sécurité poussés sont désormais monnaie courante pour prévenir la menace terroriste des événements. Ainsi, les entrées de nombreuses « fan zones » étaient équipées de portiques de sécurité pour l’Euro 2016. L’accès au lieu du rassemblement à proprement parler - même pour les plus modestes d’entre eux - est soumise à un filtrage comportant une fouille visuelle et souvent une palpation.

Après l’attentat au camion bélier à Nice en 2016 (mode opératoire réitéré depuis à Berlin puis Londres), la mise en place de stratégies de sécurité se fait plus fréquente. Il peut s’agir d’interdire la circulation dans certaines zones jouxtant le lieu de l’événement. Ce peut également être la mise en place d’un périmètre de sécurité. En outre, si le nom a changé à l’issue de l’Euro 2016, le concept de fan zone est repris partout et s’apprête peut-être à entrer dans la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. 

Sources : europe1.fr, stop-djihadisme.gouv.fr, interieur.gouv.fr, francetvinfo.fr, lavoixdunord.fr, gouvernement.fr

Plus d'information


Securitas propose des solutions de sécurité intégrées pour vos événements. N’hésitez pas à nous contacter. 

Nous contacter

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.